Diesel ? Essence ? .... continuions à rouler au diesel ?

Répondre
Avatar du membre
denis64
Apprenti confirmé
Apprenti confirmé
Messages : 61
Enregistré le : 15 mai 2019, 00:09

Diesel ? Essence ? .... continuions à rouler au diesel ?

Message par denis64 »

article pris sur facebook

Gérard Soulié
4 juillet
Diesel ? Essence ? ....

continuions à rouler au diesel ?

Ayant travaillé dans les années 80 dans la pétrochimie chez ELF...

Je crois qu¹il est grand temps de vous apporter quelques précisions.

Prétendre qu¹il faudrait laisser le temps aux gens de migrer des voitures à moteur diesel aux voitures à moteur essence démontre qu'ils n'ont, comme la plupart de nos concitoyens d¹ailleurs, aucune idée de comment sont obtenus les différents produits pétroliers.

Un écologiste forcené (un "yaka faukon" comme on en connait tous) me disait récemment que la solution était simple

"YAKAPLU" fabriquer du gazole. Lui aussi croyait qu¹on fabriquait du gazole à la demande.

Je m¹en vais donc éclairer votre lanterne et vous expliquer comment on obtient les différents produits issus de la distillation du pétrole.

Eh oui, une raffinerie n¹est ni plus ni moins qu¹une distillerie et on distille le pétrole comme la lavande pour la parfumerie ou le raisin pour la gnôle.

Pour faire simple et en schématisant beaucoup (car en vérité c¹est un tout petit peu plus complexe):

1) On verse du pétrole brut dans une immense cuve et on allume le feu dessous, très doucement au début: 20°c.

2) La cuve commence alors à « dégazer », et on récupère les gaz: propane, butane, GPL.

3) On augmente le feu vers 150 à 200°c, sortent les vapeurs qui, une fois condensées donnent les essences de pétroles. D¹abord les naphtes, pour la pétrochimie, puis l¹essence pour nos voitures.

4) On augmente encore la température jusque vers 300°c. Montent alors les huiles: le kérosène pour les avions, le fameux gazole pour nos moteurs diesel, et le fioul domestique. et ainsi de suite.

Il ne reste à la fin plus que les résidus: Les bitumes avec lesquels nous faisons nos routes.

Rien ne se perd dans le pétrole.

CONCLUSION: On ne fabrique pas du gazole à la demande. Qu¹on le veuille ou pas, qu¹on le consomme ou pas, il sort des cuves au cours du processus. Et ce gazole représente 21% de la masse du pétrole brut, ce qui est loin d¹être négligeable. (45% pour l¹essence).

La question c¹est: Qu¹est-ce qu¹on en fait si on ne le consomme plus?

Vers la fin des années soixante, seuls les camions, des bateaux pas trop gros et quelques rares voitures étaient équipés de moteurs diesel. On ne consommait pas tout le gazole issu des raffineries. Le surplus était rejeté à la mer.

Les compagnies pétrolières, devant ce manque à gagner, se sont alors tournées vers les constructeurs automobiles pour leur demander de développer les moteurs diesel, et c¹est ce qu¹on fait les constructeurs.

Avec de nouveaux alliages acceptant des hautes température de fonctionnement, des taux de compression plus élevés et l¹intégration de système de suralimentation (les turbos) ils ont obtenus des moteurs diesel aussi performants que les moteurs à essence, plus fiables, avec une meilleure longévité et qui consommaient moins. Le succès des moteurs diesel, aidé par une fiscalité moins âpre sur le gazole, a donc été fulgurant.

Je me souviens qu¹à l¹époque, des panneaux publicitaires de 4m sur 3, faisaient l¹apologie du moteur diesel, et la presse vantait dans tous les articles « l¹écologie » du moteur diesel, affirmant qu¹il polluait moins que le moteur à essence.

Le problème aujourd¹hui, c¹est qu¹on a inversé la tendance, et qu¹il existe, surtout en France, un gros déséquilibre de la demande entre l¹essence et le gazole. Il faut donc impérativement pour les pétroliers revenir à l¹équilibre, et contrairement ce que croient les gens, il n¹est pas question d¹éradiquer les moteurs diesel, au risque de retourner aux années soixante.

Comment résoudre ce dilemme?

Sachant qu¹entre deux moteurs, les gens choisiront toujours le plus performant, il faut donc faire une campagne de dénigrement du moteur préféré des usagers. On mobilise donc les politiques et la presse, on prend une poignée de fous furieux intégristes écologistes à qui « on bourre le crâne », et c¹est parti pour façonner l¹opinion publique, et fabriquer le consentement.

Et vous verrez que quand on sera revenu à l¹équilibre (2 véhicules essence pour 1 véhicule diesel) comme par magie, on retrouvera des vertus au gazole. D¹autant que le gros problème du diesel c¹est le rejet des particules, et qu¹il a été résolu par l¹adjonction de filtres à particules qui piègent 99% des émissions.

FAITES TOURNER

choumix
Apprenti
Apprenti
Messages : 35
Enregistré le : 24 avr. 2019, 21:53

Re: Diesel ? Essence ? .... continuions à rouler au diesel ?

Message par choumix »

Bonjour
Faites tourner, faites tourner....Sur facebook ce sont surtout les conneries qui tournent et qui malheureusement débordent partout.
:coucou:

levoyageur31
Camping-cariste assidu
Camping-cariste assidu
Messages : 5019
Enregistré le : 05 nov. 2009, 18:05

Re: Diesel ? Essence ? .... continuions à rouler au diesel ?

Message par levoyageur31 »

Bonjour

ryutr
La retraite c'est un vrai boulot a plein temps.

Anonyme 3232

Re: Diesel ? Essence ? .... continuions à rouler au diesel ?

Message par Anonyme 3232 »

Bonjour,
Sur facebook ce sont surtout les conneries qui tournent et qui malheureusement débordent partout.
C'est vrai que sur Facebook beaucoup de bêtises sont lancées, je dirais même que pour le peu que j'ai pu voir ça vole très bas, c'est le gros problème d'internet (forums, réseaux sociaux, vidéos, et autres)!
L'opinion publique est manipulée dans tous les sens et il est très difficile de se faire une idée de ce qui est juste.
Qui se cache derrière cet article, qui est ce Gérard Soulié, il en existe des milliers?
Il dit avoir travaillé chez ELF dans les années 80, mais nous sommes en 2019, ça fait donc pratiquement 40 ans et tout à évolué!

lepayntié
Camping-cariste assidu
Camping-cariste assidu
Messages : 1907
Enregistré le : 22 août 2019, 00:54

Re: Diesel ? Essence ? .... continuions à rouler au diesel ?

Message par lepayntié »

bonsoir
en premier ne serait il pas possible de mieux raffiner nos carburants?
cela éxista déja sur le gaz oil premier prix et un de meilleure qualité
non les raffineries n'ont pas beaucoup évoluées sauf aux cheminées pour leur rejets
la méthode est ma méme depuis des lustres!!!
et pour finir pourquoi tant de polémique sur la pollution des carburants
mettont des moteurs a eau tout simplement sur tous les véhicules mais la je pense que nos dirigeants ne vont pas accepter cela pour les taxes de ceux ci
donc la pollution ils sent foute totalement se qu'ils voient se sont les taxe s point barre !!!!!!!!!!!!
le diésel ,mais dormez tranquille il n'est pas près de disparaitre
gilles

Anonyme 5777

Re: Diesel ? Essence ? .... continuions à rouler au diesel ?

Message par Anonyme 5777 »

Sommes nous en Europe ??? J'ai un doute... les fameuses normes EURO on ne sait plus ce que c'est ? Un véhicule diesel Euro 6 polluera beaucoup moins que le même véhicule essence ! Cette fixette sur le diesel est une manipulation fiscale et politique !

D'où vient le pétrole ??? De la putréfaction / décomposition des être humains, végétaux, animaux tels que dinosaures et compagnie dans le sous-sol de la terre il y a des millions d'années: en bref le pétrole est la poubelle du passé ! Cela ne devrait RIEN coûter... fgs

Marcolino84120
Pilote connaisseur
Pilote connaisseur
Messages : 1319
Enregistré le : 26 oct. 2015, 23:58

Re: Diesel ? Essence ? .... continuions à rouler au diesel ?

Message par Marcolino84120 »

denis64 a écrit :
08 août 2019, 01:48
article pris sur facebook

Gérard Soulié
4 juillet
Diesel ? Essence ? ....

continuions à rouler au diesel ?

Ayant travaillé dans les années 80 dans la pétrochimie chez ELF...

Je crois qu¹il est grand temps de vous apporter quelques précisions.

Prétendre qu¹il faudrait laisser le temps aux gens de migrer des voitures à moteur diesel aux voitures à moteur essence démontre qu'ils n'ont, comme la plupart de nos concitoyens d¹ailleurs, aucune idée de comment sont obtenus les différents produits pétroliers.

Un écologiste forcené (un "yaka faukon" comme on en connait tous) me disait récemment que la solution était simple

"YAKAPLU" fabriquer du gazole. Lui aussi croyait qu¹on fabriquait du gazole à la demande.

Je m¹en vais donc éclairer votre lanterne et vous expliquer comment on obtient les différents produits issus de la distillation du pétrole.

Eh oui, une raffinerie n¹est ni plus ni moins qu¹une distillerie et on distille le pétrole comme la lavande pour la parfumerie ou le raisin pour la gnôle.

Pour faire simple et en schématisant beaucoup (car en vérité c¹est un tout petit peu plus complexe):

1) On verse du pétrole brut dans une immense cuve et on allume le feu dessous, très doucement au début: 20°c.
Tu prêches des convaincu mais va expliquer ça à des gens qui cassent des boucheries et veulent rendre obligatoire d'être végétarien ????
dans peux de temps nous serons en dictature verte , ne rigolez pas ça avance à grand pas

2) La cuve commence alors à « dégazer », et on récupère les gaz: propane, butane, GPL.

3) On augmente le feu vers 150 à 200°c, sortent les vapeurs qui, une fois condensées donnent les essences de pétroles. D¹abord les naphtes, pour la pétrochimie, puis l¹essence pour nos voitures.

4) On augmente encore la température jusque vers 300°c. Montent alors les huiles: le kérosène pour les avions, le fameux gazole pour nos moteurs diesel, et le fioul domestique. et ainsi de suite.

Il ne reste à la fin plus que les résidus: Les bitumes avec lesquels nous faisons nos routes.

Rien ne se perd dans le pétrole.

CONCLUSION: On ne fabrique pas du gazole à la demande. Qu¹on le veuille ou pas, qu¹on le consomme ou pas, il sort des cuves au cours du processus. Et ce gazole représente 21% de la masse du pétrole brut, ce qui est loin d¹être négligeable. (45% pour l¹essence).

La question c¹est: Qu¹est-ce qu¹on en fait si on ne le consomme plus?

Vers la fin des années soixante, seuls les camions, des bateaux pas trop gros et quelques rares voitures étaient équipés de moteurs diesel. On ne consommait pas tout le gazole issu des raffineries. Le surplus était rejeté à la mer.

Les compagnies pétrolières, devant ce manque à gagner, se sont alors tournées vers les constructeurs automobiles pour leur demander de développer les moteurs diesel, et c¹est ce qu¹on fait les constructeurs.

Avec de nouveaux alliages acceptant des hautes température de fonctionnement, des taux de compression plus élevés et l¹intégration de système de suralimentation (les turbos) ils ont obtenus des moteurs diesel aussi performants que les moteurs à essence, plus fiables, avec une meilleure longévité et qui consommaient moins. Le succès des moteurs diesel, aidé par une fiscalité moins âpre sur le gazole, a donc été fulgurant.

Je me souviens qu¹à l¹époque, des panneaux publicitaires de 4m sur 3, faisaient l¹apologie du moteur diesel, et la presse vantait dans tous les articles « l¹écologie » du moteur diesel, affirmant qu¹il polluait moins que le moteur à essence.

Le problème aujourd¹hui, c¹est qu¹on a inversé la tendance, et qu¹il existe, surtout en France, un gros déséquilibre de la demande entre l¹essence et le gazole. Il faut donc impérativement pour les pétroliers revenir à l¹équilibre, et contrairement ce que croient les gens, il n¹est pas question d¹éradiquer les moteurs diesel, au risque de retourner aux années soixante.

Comment résoudre ce dilemme?

Sachant qu¹entre deux moteurs, les gens choisiront toujours le plus performant, il faut donc faire une campagne de dénigrement du moteur préféré des usagers. On mobilise donc les politiques et la presse, on prend une poignée de fous furieux intégristes écologistes à qui « on bourre le crâne », et c¹est parti pour façonner l¹opinion publique, et fabriquer le consentement.

Et vous verrez que quand on sera revenu à l¹équilibre (2 véhicules essence pour 1 véhicule diesel) comme par magie, on retrouvera des vertus au gazole. D¹autant que le gros problème du diesel c¹est le rejet des particules, et qu¹il a été résolu par l¹adjonction de filtres à particules qui piègent 99% des émissions.

FAITES TOURNER
Tu prêches des convaincu mais va expliquer ça aux gens qui détruisent les boucheries , veulent obliger les gens à devenir végétarien et pire qui s'organise politiquement .
Bientôt nous vivrons une dictature verte !
ça vous fait rire ne riez pas trop ça avance tous les jours un peut plus!!!

Code : Tout sélectionner

 Un con qui marche va plus loin qu'un intello assis c'est pour ça que j'ai un CC 

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message