Comment bien choisir son camping car d’occasion (guide et astuces)

.
La bibliothèque technique du forum.
Répondre
Avatar du membre
campingcaraide.fr
Apprenti confirmé
Apprenti confirmé
Messages : 136
Enregistré le : 12 avr. 2020, 13:52

Comment bien choisir son camping car d’occasion (guide et astuces)

Message par campingcaraide.fr »

Vous voulez acheter un camping car mais vous ne savez pas par où commencer? L’achat d’occasion n’a de sens que pour pour obtenir un prix raisonnable. L’ancien propriétaire a déjà pris en charge la majeure partie de la dépréciation du camping car neuf, vous pouvez donc profiter d’une valeur marchande favorable.
camping-car occasion.jpg
Comment bien choisir son camping car d’occasion? Où le chercher? Que devez vous vérifier une fois que vous avez trouvé le parfait camping car? Voici ce à quoi vous devez penser ainsi qu’une liste de 20 vérifications à faire absolument.

Choisissez d’abord le type de camping car que vous souhaitez
Si vous êtes nouveau dans le monde des camping caristes, vous ne connaissez peut-être pas les différents types de camping-cars.

Les camping-cars se composent d’une cabine de conduite et d’une cellule d’habitation.

Camping-car capucine
Ils se distingue par la présence d’une capucine au dessus de la cabine. Celle-ci permet un couchage supplémentaire. Elle permet également d’avoir plus d’espace dans la cellule d’habitation. C’est un camping-car idéal pour une famille.

Camping car profilé
A la place de la capucine, on trouve une casquette fixée sur la cabine. Celle-ci permet essentiellement une meilleure pénétration dans l’air du véhicule. On perd en espace de vie mais on gagne en consommation. Un couple qui recherche le confort peut se diriger vers un profilé.
Camping car fourgon ou van aménagé
Les constructeurs utilisent souvent une base de véhicule utilitaire ou de van pour en faire un véhicule habitable. Ils sont en général modulables et très fonctionnels, même si l’espace est parfois réduit. L’avantage du van est certainement son encombrement réduit qui permet de se garer à peu près n’importe où, voire de passer sous la barre des 2 m sur l’autoroute avec un coût de péage similaire à une voiture. Le fourgon ou van aménagé conviendra à un jeune coupe dynamique.

Camping car intégral
On rentre dans la catégorie la plus volumineuse des campings car. Si la base reste la même, chassis et moteur, la coque englobe l’intégralité du véhicule même la cabine. Le véhicule d’origine est méconnaissable. L’espace est énorme, le confort également. Ce sont les campings car les plus chers, et certains passent même en catégorie poids lourd (PL) avec permis spécial pour les conduire. C’est souvent le choix privilégié lors d’un deuxième ou troisième achat: on passera plus facilement d’un profilé à un intégral que l’inverse.

Voici quelques conseils utiles pour acheter un premier camping car d’occasion.

Choisissez ensuite le modèle
Une fois que vous savez quel type de camping car vous recherchez, il est temps de chercher le modèle spécifique. Lors de l’achat d’occasion, vous constaterez peut-être que vous avez un choix plus limité de modèles, surtout si vous achetez près de chez vous. Un concessionnaire peut facilement commander n’importe quel nouveau modèle pour vous, littéralement hors du catalogue.

Lorsque vous cherchez à acheter un camping-car d’occasion, vous êtes limité par les modèles que d’autres propriétaires proposent à la vente. En général, on cherche près de chez soi. Mais il peut être valable de traverser la France pour trouver le modèle idéal. Et après tout, si vous finalisez la transaction, cela peut vous permettre de tester votre nouveau jouet au retour.

Cela dit, vous devez absolument vous familiariser avec les marques et les modèles de camping car. Vous pourrez affiner votre recherche une fois que vous saurez quelles marques vous préférez.
Les marques courantes en France
Les marques de caming car les plus courantes distribuées en France sont, par ordre alphabétique:

Aria
Autostar
Bravia
Challenger
Hymer
Mercedes
Rapido
Pilote
Westfalia
Volkswagen
On dénombre des dizaines de marques, industrielles ou artisanales. Les artisans aménageurs peuvent offrir des aménagements de grande qualité et sur mesure. Certains sont spécialisés dans de modèles spécifiques (Ducato, Trafic, Transporter…), d’autres ne font qu’un type de camping car, d’autres encore aménagent des poids lourds. Chaque marque imprime sa personnalité au camping car.

Aménagement de la cellule
Au-delà de la marque et du modèle, se pose la question du choix de l’aménagement selon vos besoins. Chaque modèle est généralement disponible en plusieurs configurations possibles. Couchage, cuisine, dînette, salle de bain etc… plus il y a d’aménagements et de conforts, plus le camping car est grand.

Choisissez entre acheter chez un pro ou chez un particulier
Un bon concessionnaire de camping cars aura un grand choix de véhicules parmi lesquelles choisir. Vous pourrez les voir de près et obtenir les conseils d’un vendeur expérimenté. Et vous pouvez bien entendu essayer les véhicules de votre choix.

Cependant, acheter chez un concessionnaire signifie en général un prix plus élevé. Mais vous bénéficierez en contrepartie d’un service après vente et d’une garantie, souvent moteur boîte et pont.

En fin de compte, c’est une question de préférence personnelle. Si vous êtes pressé, allez chez un concessionnaire. Si vous avez suffisamment de temps pour chercher un bon camping car d’occasion, acheter directement auprès d’un particulier peut être valable financièrement.

Trouvez votre camping car idéal
Il existe de nombreuses ressources en ligne où vous pouvez trouver des camping car d’occasion à tous prix. Le site le plus connu est évidemment Leboncoin. Les annonces sont nombreuses et avec un peu de recherche et de patience, vous pouvez dénicher la perle rare. La Centrale ou Ouest-France auto sont également des mines d’annonces.

Attention aux arnaques
N’acceptez jamais de verser un acompte avant d’avoir vu le véhicule. En règle générale, n’achetez pas votre camping car sans l’avoir au préalable examiné. Des petits malins passent des annonces en expliquant qu’ils vendent leur camping car à prix cassé mais qu’il n’est pas visible tout de suite… fuyez ce genre d’annonces.

Comment bien choisir son camping car d’occasion: 20 points essentiels
Que faut il savoir avant d’acheter un camping car? Parcourez cette liste, vous aurez de nombreux éléments de réponse et vous vous sentirez déjà beaucoup plus confiant. Ces éléments vous aideront à voir si le véhicule est en bon état ou non.

S’assurer de l’absence de fuites dans le moteur
Le moteur est l’un des composants les plus chers et les plus importants du camping car. Prenez donc bien le temps de l’inspecter.

Si vous avez quelqu’un de votre entourage qui s’y connaît en mécanique, c’est l’idéal. Et pourquoi pas demander conseil à votre mécanicien ou garage préféré?

Quoiqu’il arrive, portez votre attention sur les points essentiels que sont:

présence visible de fuites
présence d’huile, le moteur doit être “propre”
huile avec odeur de brûlé, même après vidange récente
flexibles et joints en bon état
En moyenne, un camping car fait 10 à 12000 km par an. Plus ne veut pas dire qu’il est trop usé, surtout si l’entretien a été bien fait.

Préférez les grosses cylindrées, à partir de 2,3l. Ils sont plus chers mais en général plus fiables que les petits moteurs types 1,9l ou 2l. Ils travaillent en effet moins et s’usent moins vite. Et maintenant la consommation des gros moteurs est raisonnables.

Faites vous confiance, soyez pointilleux, regardez partout.
Contrôler visuellement l’intégrité du toit
Contrôler visuellement le toit du camping car est très important. La présence de trous ou de fuites peut causer de gros dommages qui ne sont pas visibles de l’extérieur.

Recherchez des dégâts d’eau, traces d’humidité ou de moisissures au plafond. Ils peuvent être révélateur d’un défaut d’étanchéité au niveau du toit.

Liste vérifications du toit

Cherchez des traces de corrosion ou d’éventuels trous.
Retirez tous les couvercles de ventilation afin que vous puissiez voir les soudures. Vérifiez tous les joints et les soudures. Faites attention aux endroits où il y a des retenues d’eau. Les soudures entre la cabine et la cellule sont les plus fragiles.
Arrosez le toit si vous le pouvez. Vérifiez si les gouttières fonctionnent correctement. Et vérifiez si il y des fuites à l’intérieur.
Les scellants et le calfeutrage ont-ils l’air desséchés et vieux?
Retirez les couvercles de ventilation du réfrigérateur et le réservoir à déchets. Utilisez une lampe de poche brillante et regardez dans les évents pour rechercher des nids de rongeurs, d’oiseaux ou d’insectes qui pourraient bloquer les évents.
Les problèmes liés au toit des camping car sont généralement coûteux et les réparations en carrosserie peuvent prendre quelques semaines.
Chercher des traces d’impact ou de corrosion sur la carrosserie
Inspectez attentivement la carrosserie du camping car pour déceler toute usure prématurée, fissures, cabosses ou corrosion. Inspectez les autocollants et assurez-vous qu’ils sont propres.

Si la carrosserie est déformée sans signe de choc, ce peut être un signe de dommages sous-jacents au châssis.

Vérifiez tous que les soudures sont propres.

Contrôler l’étanchéité des baies et ouvrants
Vérifiez les joints et les charnières, ainsi que d’éventuels vérins. Des vérins en fin de vie ne tiennent plus la position ouverte. C’est un coût non négligeable de les remplacer.

Vous pouvez utiliser un spray pour vaporiser de l’eau sur les joint si vous le souhaitez

Vérifiez les armoires, les portes et les tiroirs. Assurez-vous qu’il n’y ait pas d’accessoires manquant, de vis desserrées ou de dommages. Vérifiez toujours les loquets et les verrous pour vous assurer qu’ils fonctionnent correctement.

Vérifiez s’il y a de la buée entre les fenêtres à double vitrage, car la buée indique un défaut d’étanchéité.

Contrôler le bon fonctionnement du système de ventilation et de climatisation
Retirez le ou les couvercles du climatiseur. Inspectez l’intérieur pour tout signe de fuite d’eau. Assurez-vous également de vérifier le filtre pour vous assurer qu’il est dans un état correct.

Si le filtre est sale, il y a de fortes chances que le climatiseur n’a jamais été entretenu.

Vérifiez le bon fonctionnement des bouches d’extraction. Vérifiez qu’elles sont propres et non obstruées.

Laissez le climatiseur fonctionner pendant dix à quinze minutes. Contrôlez la température de l’air entrant et sortant

Vérifier les auvents, glissières et vérins
Ils doivent se déplacer, s’ouvrir et se fermer facilement sans grincements, ou cliquetis.

Vérifiez que les joints en caoutchouc sur le matériau de l’auvent et les glissières ne sont pas endommagés. Vérifiez toutes les pièces mécaniques à la recherche de rouille, de corrosion ou d’autres dommages.

Contrôler le bon fonctionnement du réseau électrique
Le réseau électrique dans un camping car est complexe. Après tout, c’est un véhicule et une maison mobile à la fois. Vérifiez le réseau électrique comme suit:

Disjoncteur
Jetez un œil à chaque disjoncteur. Ils doivent être fermes en position ouverte et fermée.

Enclenchez tous les circuits un par un et vérifiez qu’ils actionnement bien un appareil électrique ou un interrupteur. Les fusibles grillés doivent être remplacés.

Éclairage
Examinez de près chaque éclairage et assurez-vous qu’il fonctionne correctement. Retirez les couvercles et vérifiez que les ampoules ne présentent aucun signe de surchauffe. Une surchauffe endommagerait les connecteurs métalliques ou les supports en plastique.

Batteries
Recherchez les batteries qui se trouvent généralement dans un espace dédié ventilé. Vérifiez la présence éventuelle de corrosion sur les connexions. Les fils doivent être en bon état et ne présenter aucun signe de surchauffe.

Recherchez également la date sur l’étiquette de la batterie. Si la batterie a plus de cinq ans, elle arrive probablement en fin de vie.

Prises électriques
Examinez de près les prises électriques pour détecter les défauts et les imperfections. Inspectez attentivement les broches métalliques de la fiche pour vous assurer qu’elles ne sont pas endommagées par un arc.

Vous pouvez utiliser un multimètre pour ces vérifications.

Vérifier l’absence de fuites d’eau
Réservoirs d’eau usés et eau douce
Tout d’abord, vérifiez le raccord extérieur. Remplissez les réservoirs, puis prenez le camping car pour un essai rapide.

Recherchez de près toute fuite sous le véhicule. Videz tous les réservoirs et vérifier que le débit est constant.

Robinets, salle de bain et toilettes
Ouvrez et fermez tous les robinets pour vérifier si le débit est bon. Vérifiez les drains pour vous assurer qu’ils fonctionnent correctement.
Examinez les toilettes pour tout signe de fuite. Ensuite, inspectez le joint du réservoir. Vérifiez que la chasse d’eau ne fuit pas. Dans la salle de bain, inspectez la pomme de douche, les joints sur la cabine.

Pompe à eau
Trouvez et contrôlez la pompe à eau douce. Inspectez l’état des tuyaux et du câblage.

Faites fonctionner la pompe à eau et écoutez son bon fonctionnement tout en l’inspectant visuellement pour détecter les fuites. Assurez-vous qu’elle peut fournir un débit constant à tous les robinets du camping car.

Inspectez la chaudière à gaz
Inspectez la chaudière à gaz du camping car et assurez-vous qu’elle s’allume rapidement. Assurez-vous également que le ventilateur ne grince pas.

Elle devrait s’allumer rapidement et la flamme devrait être principalement bleue. Activez le mode électrique et éteignez le gaz. Laisser l’eau atteindre une température élevée. Exécutez des tests de robinets pour vérifier la température de l’eau.

Inspectez chaque évent de sortie et contrôler la chaleur de l’air évacué. Retirez le panneau d’accès à la chaudière pour voir si la zone est propre et sans poussière.

À l’extérieur du camping car, ouvrez la soupape de surpression pour vérifier qu’elle fonctionne correctement. Faites attention. L’eau peut être chaude.

Faites fonctionner les appareils électroménagers
Vérifiez que tous les appareils fonctionnent correctement. Allumez la cuisinière à gaz pour vérifier chaque brûleur et le four si il y en a un.

Vous pouvez utiliser un thermomètre de four pour vérifier la température de chauffage.

Ensuite, testez le réfrigérateur en mode gaz et électrique.

Ouvrez les panneaux d’accès extérieurs pour vous assurer que tout est impeccable, sans saleté ni débris. Inspectez l’état du tuyau de vidange. Vérifiez que la fonction de commutation automatique fonctionne correctement.

Vous devriez entendre un son vacillant à l’extérieur et vous devriez être en mesure de voir une petite flamme bleue dans la zone du brûleur lorsque l’électricité est coupée.

Assurez vous que le système GPL est aux normes
Vérifiez que le système GPL du camping car a été certifié et vérifié.

Vérifiez l’âge des bouteilles de propane, car beaucoup ne peuvent être remplies que pendant dix ans. Inspectez l’état du commutateur, des flexibles en caoutchouc et des vannes de commutation du réservoir.

Promenez-vous dans tout l’intérieur du véhicule et essayez de détecter tout signe de fuite de propane.

Contrôlez les roulements
Passez sous le camping car et jetez un œil aux essieux et aux amortisseurs. Inspectez-les pour déceler toute pièce fissurée ou corrosion injustifiée. Chargez les fuites et des joints craquelés. Vérifiez également l’état des caches de protection, notamment sous le moteur.

Examinez l’usure des pneus. Vérifiez toute déformation ou présence de hernie ou de corps extérieurs type clou ou vis.

Vérifiez l’état du plancher
Inspectez soigneusement l’endroit où le plancher et les murs se rejoignent. Des taches brunes peuvent laisser entrevoir un défaut d’humidité.

Cela va vous sembler étrange, mais sautez à certains endroits. Le plancher doit être solide et stable. Faites le surtout sans la salle de bain et la cuisine où l’eau est fréquemment utilisée.

Assurez-vous que les équipements de sécurité sont à jour
Inspectez les détecteurs de monoxyde de carbone et de fumée. Assurez-vous que les extincteurs sont à jour.

Essayez le système de sonorisation
Assurez-vous que tous les systèmes audio, téléviseurs, satellite, DVD et télécommandes fonctionnent correctement. Ecoutez tous les haut-parleurs pour un son clair.

N’hésitez pas à brancher votre ordinateur ou votre smartphone si le système a les connexions adéquates.

Allumez tous les interrupteurs
Pendant que vous inspectez le camping car, essayez n’importe quel bouton ou interrupteur qui se présente. Si vous n’êtes pas sûr de son usage, demandez au propriétaire ce qu’il fait avant de l’essayer.

Vérifiez l’absence d’allergènes
Renseignez-vous toujours sur la fumée de cigarette et les animaux domestiques. De nombreuses personnes sont allergiques aux chats et aux chiens. La fumée de cigarettes est nocive et sent vraiment mauvais. Méfiez vous si l’odeur à l’intérieur du camping car est bizarre.

Ne laissez passer aucun détail
Ouvrez toutes les baies et armoires. Si vous le pouvez, regardez à l’intérieur des panneaux d’accès après les avoir dévissés. N’oubliez pas que les problèmes graves à vérifier sont les signes de fuite d’eau, de moisissure, de pourriture sèche, de présence de rongeurs ou d’insectes.

Utilisez une lampe de poche et parcourez tout le véhicule. Recherchez tous les problèmes potentiels.

Demandez le carnet d’entretien
Le carnet d’entretien est fondamental lors de l’achat d’un camping car d’occasion. Il vous donne l’assurance que le véhicule a été bien entretenu. Et si le véhicule est encore sous garantie, c’est une preuve du bon entretien en cas de problème. Essayez également d’obtenir les factures correspondantes, et celles qui n’apparaissent pas sur le carnet.

Demandez un titre de propriété valide
Si le véhicule est une première main ou si il a été acheté en concession, demandez la facture d’achat.

Il est essentiel de disposer d’un certificat de vente pour le transfert de propriété et les démarches administratives pour la création de la nouvelle carte grise en préfecture.

Conclusion
Lorsque vous achetez un camping car d’occasion, vous prenez un risque. Vous pouvez vous retrouver avec un véhicule qui vous lâche au bout de quelques semaines ou mois et nécessite de grosses réparations, hors garantie.

C’est pourquoi, au regard des sommes engagées, il est important de ne pas prendre l’achat d’un camping car d’occasion à la légère, même pour les moins chers.

N’oubliez pas que les véhicules les plus anciens sont susceptibles de nécessiter de nombreux frais de réparation et d’entretien. Il faut donc trouver le bon compromis par rapport à votre budget et l’utilisation prévue. Cela sera également un argument de plus pour négocier le prix. Voici d’ailleurs quelques conseils pour bien négocier le camping car que vous avez choisi, ici.

On dit également que les bonnes affaires se font en hiver ou après les vacances d’été. Je pense qu’il faut prendre son temps et regarder tous les jours les annonces pour trouver la perle rare. Voici un guide sur le meilleur moment pour acheter un camping car d’occasion, à lire ici.

Et puis pourquoi ne pas louer votre camping car lorsque vous ne l’utilisez pas? C’est un excellent moyen d’avoir des revenus complémentaires. Le camping car est alors un investissement qui vous rapporte. Il va s’en dire qu’un véhicule en état se loue beaucoup plus facilement! Vous pouvez jeter un œil à mon guide pour savoir comment louer votre futur camping car.

Enfin, pensez à la revente. Combien de temps comptez vous garder votre camping car? Sera-t-il facile à revendre? Si vous achetez un véhicule récent et propre, vous aurez d’autant plus de chances de le revendre à un bon prix.
Administration :: campingcaraide
Répondre