Quel gaz pour camping car: le guide complet

Répondre
Avatar du membre
campingcaraide
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 5
Enregistré le : 23 avr. 2022, 00:46
A remercié : 0
A été remercié : 0
Contact :

Quel gaz pour camping car: le guide complet

Message par campingcaraide »

Le gaz est la principale source de combustible pour cuisiner et chauffer dans votre camping-car et, dans l’ensemble, c’est un serviteur fidèle et sans tracas. Il alimente notamment en énergie le réfrigérateur et le chauffage, pratique et peu onéreux.
campingcaraide.fr.jpg
Pour autant, le gaz a les défauts de ses qualités. Le bon fonctionnement du circuit de gaz doit être régulièrement vérifié par un technicien agréé. Et le gaz lui-même est un produit consommable qui doit être renouvelé.

Mais, il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour vous assurer que tout fonctionne correctement: de la recherche de fuites à l’assurance de ne pas tomber en panne de gaz au mauvais moment.

Le gaz (GPL) que vous utilisez dans votre maison roulante est en fait liquide. C’est d’ailleurs la signification de l’acronyme GPL: gaz de pétrole liquéfié. C’est donc un liquide lorsqu’il est dans sa bouteille et il ne se transforme en gaz qu’en étant libéré dans l’atmosphère.

On trouve le GPL dans le commerce sous 2 appellations: butane et propane. Tous 2 ont la même utilisation, cependant ils diffèrent principalement par leur résistance au froid et au gel.

Pour une utilisation de la bouteille en extérieur, il est recommandé d’utiliser du gaz propane car il garde son efficacité jusqu’à -44°C. Cependant, dans la cellule du camping car, il est recommandé d’utiliser du gaz butane car il ne peut être stocké à une température inférieure à 5°C.

Propane en extérieur, butane dans la cellule
Voici donc les deux types de gaz disponibles pour les utilisateurs de camping cars, j’ai nommé le propane et le butane.

Le butane est plus adapté aux conditions météorologiques plus douces, c’est donc souvent le gaz préféré dans les camping-caristes.

En effet, il n’est pas recommandé de stocker du gaz butane à une température inférieure à 5°C.

De même, le débit d’une bouteille de butane est inférieure à une bouteille de propane. Cela veut dire que lorsque vous cuisinez en cellule, vous avez un excellent contrôle sur le débit du gaz, donc sur la température de cuisson.

Cependant, beaucoup de camping-caristes préfèrent utiliser le propane toute l’année pour ses capacités, bien que certaines personnes passent du propane au butane plus efficace pendant les mois d’été.

Vous pouvez en effet chauffer votre camping car au propane peu importe les conditions climatiques, même si il fait très froid dehors. Or nombreux sont ceux qui voyagent tout au long de l’année, voire même qui vivent en camping car.

Normalement, en France, le propane est conditionné en bouteille rouge et le butane en bouteille bleue. Cependant, il y a certaines exceptions.

Quelle bouteille de gaz?
Il ne sert à rien de trimballer deux grosses bouteilles si votre consommation de gaz est minime. Une bouteille de gaz pèse lourd, jusqu’à 35 kilos pour une bouteille de propane pleine.

De même, certains préfèrent transporter une grande et une petite bouteille, la deuxième ne servant qu’en cas de panne sèche de la première.

Beaucoup de gens se font piéger lorsqu’ils voyagent dans certains pays étranger. Vous ne pouvez pas échanger votre bouteille au Royaume Uni par exemple. Ce n’est pas un soucis si vous voyagez quelques jours, 2 semaines au plus. Au-delà, il faut vraiment anticiper sa consommation de gaz.

Sans parler de l’impact sur le poids du véhicule: n’oubliez pas que la charge utile d’un camping car est vraiment faible et que le poids d’une bouteille de gaz supplémentaire peut contribuer à la surcharge.

On trouve maintenant des bouteilles de 5 kilos. Cela ne signifie pas qu’elles pèsent 5 kilos pleines. C’est la quantité de gaz auquel il faut rajouter le poids de la bouteille vide équivalent au poids du gaz. Une bouteille de 5 kilos de propane pèse donc environ 10 kilos.

Comment vérifier le niveau d’une bouteille de gaz?
Vérifier manuellement
Sous peser la bouteille et la secouer est la façon la plus simple de déterminer la quantité de gaz qu’il reste à l’intérieur à l’ intérieur. Le gaz est liquide, vous l’entendrez donc se déplacer dans la bouteille.

Cette méthode donne un bon aperçu, mais évidemment vous ne pouvez pas savoir la quantité exacte de gaz restant.

Il existe d’autres techniques plus ou moins éprouvées et efficaces, comme verser de l’eau chaude sur le côté de la bouteille et chercher une ligne de condensation, ou palper le côté de la bouteille pour détecter au toucher un changement de température au niveau du gaz.

Vous pouvez également peser la bouteille si vous avez une balance. Puisque vous connaissez le poids de la bouteille vide et celui de la bouteille pleine, vous pourrez par une simple soustraction connaître la quantité de gaz.

Accessoires pour vérifier le niveau de gaz dans une bouteille
Vous pouvez également acheter un indicateur magnétique. Ou encore certaines bouteilles de gaz, ont une jauge intégrée pour vérifier le niveau.

Certaines bouteilles de gaz seront équipées d’une jauge intégrée, et il existe une variété de techniques plus ou moins conventionnelles bien connues des camping caristes. Mais maintenant, place à la science avec quelques appareils pratiques…

Truma LevelCheck
Voici un petit appareil sympa de chez Truma, toujours. Il permet de vérifier le niveau de gaz dans une bouteille.



Il fonctionne en étant maintenu horizontalement sur le côté de la bouteille de gaz, puis prend des mesures par ultrasons lorsque vous la déplacez de haut en bas pour déterminer la quantité de gaz restante

Une LED verte indique qu’il y a du gaz au point de mesure, si elle est rouge, cela signifie qu’il n’y a pas de gaz et pendant qu’il détermine le niveau, la led clignote en LA MODERATION.

Il convient pour les bouteilles de propane en acier et en aluminium. Il ne peut pas être utilisé pour les bouteilles en plastique ou de butane, les réservoirs de gaz ou les bouteilles de gaz rechargeables.



DOMETIC GasChecker GC 100

Voici un accessoire dans le même esprit que le Truma LevelChecker, mais d’une marque moins connue.

Il reste moins cher et montre une bonne efficacité, c’est ce qui ressort de nombreux commentaires d’utilisateurs.



Astuces quant à l’utilisation du gaz en camping car
Je vous conseille vivement de faire intervenir un professionnel agréé en cas de problème avec votre circuit de gaz.
Pensez à installer un détecteur de monoxyde de carbone (CO) à l’intérieur de votre camping-car. Il vous avertira s’il y a une accumulation de monoxyde de carbone potentiellement mortel, un effet secondaire de la combustion de gaz. Une ventilation normale dissipera le monoxyde de carbone, bien sûr.

Votre camping-car doit être équipé de vannes d’isolement individuelles pour chaque appareil à gaz installé. Idéalement, ceux-ci sont faciles d’accès et c’est une bonne habitude de couper l’alimentation en gaz de chaque appareil avant de prendre la route.
Ne bloquez pas les évents de gaz. Le gaz est plus lourd que l’air, il y a donc une voie d’évacuation immédiate en cas de fuite.
S’il n’est pas déjà installé sur votre véhicule, pensez également à un extincteur et à une couverture anti-feu appropriés. Si vous en avez déjà, penser à les faire vérifier aux dates indiquées

Transportez toujours les bouteilles, qu’elles soient branchées ou non, en position verticale. Au besoin, sanglez-les pour qu’elles ne bougent pas et ne fasse pas de bruit.

Les flexibles de gaz, tuyaux reliant la bouteille à l’appareil, doivent être changés en fonction de la date indiquée sur le tuyaux. Cela doit être fait tous les 5 ou 10 ans. Si la date est effacée, n’allez pas au-delà de 8 ans
Fermez toujours le robinet principal de contrôle du gaz avant d’embarquer sur un ferry.

Il existe plusieurs façons d’optimiser le système de gaz de votre véhicule. Ici, nous examinons quelques-unes des améliorations que vous pourriez envisager.

Réservoirs de GPL permanents
Ceux-ci deviennent de plus en plus courants dans les camping-cars.

Les avantages sont doubles : faire le plein d’essence revient beaucoup moins cher que d’échanger une bouteille, et un réservoir de gaz permanent installé sous le véhicule (l’emplacement habituel) libère en fait beaucoup d’espace de stockage qui aurait été pris par un casier à gaz à bord.

Il est parfois possible d’installer un réservoir à gaz sur votre camping-car. Cela dépend généralement de la présence ou non d’un espace disponible et approprié sous le véhicule.

Bien souvent, ce type de réservoir accepte ce qu’on appelle couramment du GPL: un mélange de butane et de propane. Le prix du gaz est très attractif, mais le coût d’installation du réservoir est élevé.

Il vous faudra donc quelques années pour l’amortir.

Prises de gaz externes
On en trouve de plus en plus sur les modèles récents de camping car. Un point de gaz externe signifie que vous pouvez brancher un appareil à l’extérieur, généralement un barbecue ou une autre cuisinière.

Vous devrez vous assurer que vous disposez d’une longueur de tuyau suffisante pour vous éloigner du véhicule lui-même (ainsi que de tout auvent, le cas échéant). Ne soyez jamais tenté d’utiliser un appareil à gaz à l’intérieur d’un auvent.

Détendeurs Truma
Truma est un nom incontournable lorsque l’on parle de camping car. Votre véhicule est probablement équipé d’un système de chauffage Truma (eau et chauffage).

Cette société britannique existe depuis plus de 35 ans et propose depuis quelques années des détendeurs conçus pour fournir la plus grande sécurité possible.

Ils permettent maintenant de chauffer la cellule tout en roulant grâce à un absorbeur de choc.

Il existe 3 modèles:

mono bouteille
deux bouteilles
pour réservoir
Bouteilles de gaz rechargeables

Grâce aux bouteilles rechargeables, vous pouvez faire le plein dans l’une des milliers de stations-service (généralement, une station-service normale qui propose également du gaz) à travers la France, ainsi qu’à l’étranger ( il faudra peut-être acheter un adaptateur, selon les pays que vous comptez visiter).

Les prix sont variables et commencent en général aux alentours de 200€ pour une bouteille de 26,5 litres.

Mot de la fin
Le butane a donc la préférence des utilisateurs de camping car, principalement car ils voyagent durant les périodes où le climat est clément. Après, rien ne vous empêche d’avoir une bouteille de propane si vous souhaitez cuisiner à l’extérieur.

Certaines bouteilles ou réservoir rechargeables permettent même de remplir avec un mélange de propane et de butane qui a l’appellation commerciale GPL, moins cher.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message